Coup d’œil sur les bords de l’Oise / Dimanche 19 Janvier 2020

LA CAGE AUX FOLLES

Ayant pris au mot le principe  que le  groupe  de randonneurs ne devait faire qu’UN et que, c’est pas un régulateur de cyclistes qui allait nous diviser, c’est notre Unité qui est passé, sauf que UN était formé de onze membres …

Et comme le disait ce grand philosophe SEBASTIEN PATRICK :

« Pour faire une chanson facile, facile

Faut d’abord des paroles débiles, débiles

C’est pas fait pour penser, c’est fait pour faire la fête

C’est fait pour se toucher, se frotter les arêtes

Alors on se tasse à 5 ou 11 ou 7 et puis on se colle tous ensemble en chantant à tue tête

Ah! qu’est qu’on est serré au fond de cette cage râlent les copines, râlent les copines

Ah! qu’est qu’on est serré au fond de cette cage râlent les copines entre les plus fines et le gros patate.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s