Week-end Baie de Somme

Le Crotoy, samedi 26 septembre 2015.
Le train à vapeur des bains de mer nous emmène à Saint Valéry.

Trois heures à tuer avant le rendez-vous avec notre guide nature. Nous nous laissons alors pénétrer par la ville et ses ambiances de bord de mer avec ses maisons de pêcheurs, ses rues tortueuses, sa promenade. Elle nous amène sur la plage, notre lieu de pique-nique. Nous goûtons diverses spécialités glanées ici et là par les uns et les autres.

Les rayons de soleil de plus en plus chauds laissent augurer de beaux moments à venir.

Puis nous regagnons le pont écluse où Olivier nous attend pour la traversée de la Baie. Chaussés de nos bottes, nous sommes fin prêts pour l’exploration de ce territoire entre ciel et mer.

Nous progressons lentement dans les prés salés où nous observons les mouvements des goélands, des aigrettes, venant se nourrir ; des coquillages amenés par le flux incessant des marées. Olivier nous conte la pêche à pieds, la cueillette, la chasse dans les huttes. Parfois nous sommes arrêtés par des passages plus techniques où nous devons lutter contre l’envasement. Passages herbeux et passages sableux se succèdent. Un énorme troupeau de moutons vient à notre rencontre, ce spectacle insolite nous ravit. Tout devient extrêmement vibrant, jusqu’au soleil qui rougeoie annonciateur du terme de cette première journée.

Et comme il se doit, en bons randonneurs auversois, nous terminons attablés…..

Dimanche 27 septembre.
Le groupe se scinde en 2. Les uns se rendent au parc du Marquenterre pour y observer les oiseaux, les plus acharnés se lèvent même aux aurores, munis d’appareils photos et de longues vues.

Quant aux cyclistes du dimanche ils enfourchent leur vélo pour avaler les 30 km qui serpentent entre étangs et forêts de pins bordées de prés où paissent les chevaux de hanson.

A la mi-journée tout le monde se retrouve à la caféteria du parc pour y déguster « le menu avocette » ou plus précisément le traditionnel moules/frites. L’atmosphère est légère. Gorgés d’iode et de vitamine D, nous nous laissons portés, les blagues fusent, les voix montent…

Nous aimons bien la rando, véritable antidote à la morosité. Nous y bouffons bien, nous y chantons même…Et la Baie de Somme nous restera en mémoire comme un très bon souvenir…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s